La vertu chez nos ancêtres:une pièce pas comme les autres de l’Abbé Toussaint Hènènè Daman

Abbé Toussaint Hènènè Daman a présenté son dernier ouvrage intitulé La vertu chez nos ancetres le jeudi 29 juin 2017 à l’univerté ouaga 1 Pr Joseph ki ZERBO. L’auteur se penche, à travers, Le théâtre rhapsonique sur la condition de la femme dans une pièce de 119 pages. Toucher du doigt le statut de la femme dans notre société moderne. C’est ce qui a inspiré l’abbé Toussaint pour l’écriture de sa nouvelle pièce dont la dédicace a lieu le jeudi 29 juin 2017 à l’univerté ouaga 1 Pr Joseph ki ZERBO devant un grand public. Alors que la société actuelle dite moderne fait face à des pratiques ancestrales comme l’excision dont l’auteur trouve juste de lutter contre, il pense cependant qu’il faut mettre en lumières les conséquenses de ces pratiques afin que la gent feminine soit sensibilisée pour aboutir à l’avènement de leur protection intégrale. Pour y parvenir, le defenseur des valeurs justes des traditions Africaines pense qu’il faut un langage de vérité qu’il va puiser chez les ancêtres. D’où le choix du théâtre (...)

Nuit du Destin 2017 : l’islam comme un remède à la crise morale au faso

Les fidèles musulmans étaient nombreux à se retrouver au SIAO sur l’invite du CERFI et de l’AEEMB ce mercredi 21 juin. Ils ont passé toute la nuit à faire de prières, des incantations afin de s’attirer les bénédictions de 1000 mois de prière. L’Imam Tiégo Tiemtoré a pour l’occasion animé une conférence (...)

Mois de Ramadan : Fidèle à son approche « se lever pour aider l’humanité », la société QNET offre un don à l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans du Burkina

La société internationale de vente en direct QNET , représentée au Burkina par Burkindi Sarl, a fait une oeuvre sociale en offrant à l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans du Burkina (AEEMB) des kits composés de sucre, de dattes et de riz. Les leaders et autres responsables de la société ont (...)

A la découverte d’une artiste talentueuse mais discrète

Adjaratou Ouedraogo communément appelée “Adja” est une artiste peintre, sculpteuse de granite et réalisatrice de films d’animation. Plus connu à l’extérieur qu’au Burkina, l’enfant du terroir de retour au Burkina pour un bout de temps présente ses tableaux du 27 mai au 8 juillet 2017 à la villa Yirisuma (...)

Incivisme ou manque de professionalisme ? Adja Divine paie le prix

L’artiste musicienne Adja Divine a éssué des traitements ihumain hier et a dû se tirer d’affaire grâce à l’intervention des sapeurs pompiers dans une affaire où il est accusée d’être une voleuse d’enfants par des populations prè de Ouaga 2000. Cette affaire a fait le chou gras des réseaux sociaux dans (...)

Accèder aux archives des articles publiés à la une