Accueil du site > City guide > Formalités et conseils > Argent / banques

Argent / banques Argent / banques

La monnaie utilisée à Ouagadougou est le Franc CFA, il est indexé sur l’euro. Le cours est le suivant :
1 euro = 655 Fcfa ou, inversement : 1000 Fcfa = 1,52 euros

Deux pièces sont très recherchées à Ouagadougou : d’une part la pièce de 100 Fcfa, également appelée "jeton", car elle permet de payer le "parkeur" qui garde votre voiture dès que vous vous arrêtez quelque part. Et d’autre part la pièce de 50 Fcfa qui permet quant à elle, de faire garder votre moto. D’une manière générale, l’argent liquide (et notamment les pièces) est utilisé dans presques tous les cas de figure. Il est rare de payer par carte bleue, à part dans certains grands hôtels.

Si vous êtes un touriste et que vous vous demandez comment faire pour obtenir de l’argent à Ouaga, plusieurs solutions s’offrent à vous :

- Le plus simple consiste à apporter des liasses d’euros. Le change est simple et rapide, il peut se faire dans n’importe quelle banque ou auprès de nombreux commerçants. Cette solution a le mérite de la simplicité mais elle n’est néanmoins pas très sûre (vous prenez le risque de vous faire dérober le tout à votre hôtel, ce qui ne serait pas très rigolo, il faut bien l’avouer).

- Autre solution : apportez votre carte bleue VISA et retirez dans un des distributeurs de la ville, il en existe de plus en plus à Ouaga et il y a de moins en moins de mauvaises surprises.

A la BICIA -B, il est possible de retirer de l’argent avec une carte "visa international". La banque possède plusieurs distributeurs de billets à Ouaga.

A la BIB, aucune carte bancaire n’est acceptée. En revanche, il est possible d’utiliser les chèques de voyage (se munir du bordereau d’achat).

A la SGBB, Master Card et les chèques de voyages sont acceptés et toute carte de crédit portant le nom Société Générale.

- Les travellers chèques peuvent également être utilisés mais c’est un peu plus contraignant (nécessité de se rendre dans une banque et de faire la queue aux heures d’ouvertures).

Le mieux reste encore de faire un mix des trois solutions afin de minimiser les risques de se retrouver en rade.

Quelques coordonnées de banques pour plus d’infos :

- BICIA-B : Banque Internationale du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat du Burkina.
Av. Kwamé N’Krumah
Tél. : (226) 60 62 26/27/28/29
Agence : Av. Loudun, une Rue après le siège Côte Ouest

- BIB : Banque Internationale du Burkina
Siège rue de la Chance
Tél. : (226) 30 61 69/70/71
Agence : Immeuble CGP, Av.de la Résistance du 17 mai
Agence : Cité An III

- SGBB : Banque pour le Financement du commerce et des Investissements
Siège 4 rue du marché secteur 1 Ouagadougou
Tél. : (226) 30 60 35 /40/45

BCB : Banque Commerciale du Burkina, Siège Av. Nelson Mandela Tél. : 30 78 78 /88/99

CNCA : Caisse Nationale de Crédit Agricole du Burkina Faso,

Tél. : 30 24 88/89/90 Ouagadougou



écrit par emmanuel
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

  • Air Max 90 UK

    21 avril 2012 11:14
    New Zealand could do no wrong early, shooting with a 69 per Air Max cent clip, and built to the Air Max 90 biggest lead of the game at 13 in the second when Bruton hit a big three, raising Nike Air Max 90 UK his arms in celebrations before the basket had even been made. The Breakers could smell an NBL championship, having won the first game of the Grand Final series in Auckland last week. Lisch was forced left to instigate a comeback and it came off the back of some fiery tension. The sharp-shooter became tangled with Daryl Corletto and a melee ensued, with Air Max 90 UK Wilkinson throwing Lisch out of the scrum and incurring the wrath of the crowd, which launched to its feet, him as he strolled into his offensive court with a wide grin on his face. But Lisch made the most of the resulting unsportsmanlike foul, hitting both shots from the charity stripe before Nike Air Max converting the pass-in and forcing a turnover in defence. Hire, who put in one of the best games of his season, then scored through a congested key to drag the Cats back to within three. A series of turnovers and missed shots from Perth in the dying stages gave New Zealand a chance to regain control and the Breakers went into the main break up 48-56.
  • L’argent à Ouaga

    11 août 2011 14:44, par writing services
    Merci pour vos précieuses informations ! Je vais juste aller à Ouaga. Heureux d’avoir trouvé votre site !