Accueil du site > Actualités locales > Conférence inaugurale des activités du 11 décembre à Kaya : Le ministre d’Etat (...)

Conférence inaugurale des activités du 11 décembre à Kaya : Le ministre d’Etat invite les forces vives de la région à plus d’engagement Conférence inaugurale des activités du 11 décembre à Kaya : Le ministre d’Etat invite les forces vives de la région à plus d’engagement

Le Burkina Faso célèbrera le 11 décembre prochain, le 56e anniversaire de son accession à la souveraineté nationale. Placé sous le thème : « Démocratie, défis sécuritaires et progrès économique et social », cette célébration sera marquée par des conférences publiques autour des défis sécuritaires et les menaces terroristes que connait la sous-région. A moins d’un mois de cette fête nationale, le ministre d’Etat Simon Compaoré a procédé hier samedi 12 novembre 2016 à Kaya à l’inauguration des conférences qui se tiendront au cours cette célébration.

Venus des trois provinces de la région à savoir le Namentenga, Bam et bien entendu du Sanmatenga, ils étaient nombreux à faire le déplacement de la salle polyvalente de Kaya pour prendre part à cette conférence inaugurale. Ces conférences au nombre de trois se tiendront dans les chefs lieux de province de la région dont l’objectif vise à sensibiliser et à conscientiser les populations de ladite région sur les problèmes qui peuvent entraver le développement, sur la vie économique et l’impact des menaces sécuritaires sur l’évolution du pays.

Thème et sous-thèmes de la conférence

Après le thème central qui a été donné par l’honorable Maxime Koné, spécialiste des questions de terrorisme et marquera le top départ des conférences, des sous-thèmes seront développer dans les trois provinces de la région sous forme de panel et les sous-thèmes retenus pour chaque province est

  « Développement durable et défis sécuritaires, quelles initiatives locales pour une participation citoyenne » à Boulsa le 19 novembre 2016, traité par le Pr Vincent Sédego, historien chercheur

  « Démocratie, progrès économique et social, quelle contribution de la jeunesse Burkinabè dans un contexte de défis sécuritaires » à Kongoussi le 22 novembre 2016, traité par contrôleur général de police monsieur Dakouri

  « Progrès économique et social : impacts des menaces sécuritaires » en fin novembre et sera traité par le Dr Julien Nakelsé

L’objectif rechercher

Ces conférences publiques se veulent être cadre d’échange, de partage d’expérience autour du civisme et de la responsabilité citoyenne pour le développement du Burkina Faso. Les sous-thèmes choisis visent à sensibiliser la population de Kongoussi, Boulsa, Kaya et des autres régions du Burkina Faso en générale sur la démocratie, les défis sécuritaires et le progrès économique et lance un message à l’endroit de la population Burkinabè.

Pour le ministre d’Etat Simon Compaoré, ces conférences visent à sensibiliser, conscientiser les populations de ces régions autour des problèmes de démocratie, de développement, des problèmes liés à l’environnement sécuritaire que connaissent le Burkina Faso et la sous-région. Pour Simon Compaoré, « il est vrai que sans sécurité pas de développement et il n’est pas possible d’avoir un développement sans sécurité ; les deux vont ensemble ». L’objectif est « de faire en sorte également que la population de ces régions puisse être activement mobilisée pour accompagner le gouvernement dans ses efforts » poursuit’ il.




écrit par Sekou Ouédraogo
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF