Accueil du site > Coopérer > Associations étrangères > L’association Edukafaso

L’association Edukafaso L’association Edukafaso

Le sens de son action

Edukafaso pense que la formation est une voie royale pour le développement de l’autonomie et de la responsabilité des peuples. L’alphabétisation constitue la première clé pour comprendre et décrypter son environnement et ainsi s’abstraire de l’arbitraire. Edukafaso, par son action, soutient donc le processus éducatif formel ou non formel en mettant à disposition des acteurs concernés les ressources qu’elle aura pu collecter.

En concertation avec les acteurs locaux (collectivités locales, directeurs d’école, enseignants, parents d’élèves...), Edukafaso favorise la scolarisation des enfants burkinabè.

Son champ d’action est l’éducation de base, cycle qui correspond à notre éducation primaire (CP - CM2) et qui prévoit l’acquisition par les enfants des compétences de base : savoir lire, écrire et compter.

Edukafaso s’adresse avant tout aux enfants les plus défavorisés en leur donnant les moyens matériels de suivre les enseignements.

Les développements principaux seront consacrés aux zones rurales et la scolarité des filles sera plus particulièrement suivie. Sa volonté est à la fois d’élargir la base de bénéficiaires mais également de suivre les enfants dans la durée. En ce sens, les écoliers qui intègrent le cycle secondaire sont accompagnés par Edukafaso.

Au delà des apports strictement matériels, Edukafaso établit des rapprochements entre écoles primaires de France et du Burkina et promeut la culture burkinabé à travers ses supports d’information.

Dans une logique de développement durable et dans un esprit de responsabilisation, certains des projets qu’elle conduit devront à terme être pris en charge localement. Une association qui a des principes

Une éthique authentique

- Edukafaso veille à ce que son action soit la plus équitable possible et à ce que les ressources soient bien réparties. Pour cela des comités de sélection composés de maîtres et de parents d’élèves, choisissent, en fonction de critères objectifs les enfants qui seront pris en charge.

- A chaque rentrée scolaire, les dirigeants se déplacent au Burkina Faso pour remettre en mains propres les fournitures. L’action d’Edukafaso s’inscrit par essence dans la durée. Elle se fixe des objectifs réalistes. Elle ne se substitue pas au système éducatif existant mais s’efforce de promouvoir d’autres méthodes de formation (formation/action, pédagogie participative, centre de ressources...). Respectueuse des communautés avec lesquelles elle travaille, elle agit en complémentarité avec les autorités compétentes.

- Edukafaso suit régulièrement la scolarité des enfants. Elle évite, autant que faire se peut et grâce à l’action rapide de ses correspondants locaux, les abandons en cours d’année. A cet effet elle se fait communiquer les bulletins de note des enfants et les exploite à la fois sur le plan quantitatif et qualitatif. Afin de provoquer une émulation entre les élèves, elle pourra également récompenser les plus méritants d’entre eux (remise de prix, articles dans les supports d’information de l’association...).

- En France et au Burkina Faso, elle s’attache à développer des synergies et à dégager des complémentarités avec les nombreuses ONG engagées sur le terrain et qui ont envie de capitaliser leurs expériences et mutualiser leurs moyens. Une gestion rigoureuse

- Edukafaso n’est composée que de bénévoles qui œuvrent dans un esprit de solidarité et de désintéressement total.

- Elle limite au maximum ses frais de gestion afin que les principaux bénéficiaires de son action restent les enfants.

- Le matériel et les fournitures scolaires (les cahiers notamment) sont achetés sur place afin de faire travailler le commerce local et d’éviter des acheminements dispendieux depuis la France. La vente de produits d’artisanat burkinabé permet de mettre en valeur les créations locales et de rémunérer leurs auteurs et fabricants dans une logique de "commerce équitable".

Edukafaso sait que la route est bien longue et que son action n’est qu’une étape dans un processus de développement qui permettra à chacun de pouvoir vivre sur place de son travail.

En savoir plus sur http://www.edukafaso.org

http://www.edukafaso.org


écrit par emmanuel
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF