Accueil du site > Actualités locales > Situation Nationale : « Les OSC doivent rester dans leur rôle » dixit Abdoul (...)

Situation Nationale : « Les OSC doivent rester dans leur rôle » dixit Abdoul Azize Ouédraogo, porte-parole du GRD/R Situation Nationale : « Les OSC doivent rester dans leur rôle » dixit Abdoul Azize Ouédraogo, porte-parole du GRD/R

Le groupe de réflexion démocratique/République (GRD/République) a animé une conférence de presse cet-après midi vendredi, 11 novembre 2016 pour apporter leur analyse sur la situation nationale. De la situation socio-politique au rôle des OSC passant par la situation sécuritaire et l’enquête parlementaire, Abdoul Azize Ouédraogo et ses amis ont point par point dépeint les réalités que vivent la population Burkinabè. C’était au centre national de presse Norbert Zongo.

Après une année de naissance, le groupe de réflexion démocratique/République (GRD/République) se veut être un espace de débats démocratiques entre les citoyens. Le groupe après avoir conquis les réseaux sociaux dès sa création a décide de s’ouvrir aux autres canaux d’information. Pour ce faire, le groupe qui s’inscrit dans la logique d’une organisation de la société civile a, au cours de cette conférence donné son analyse sur situation nationale.

La situation socio-politique

Le groupe revient sur la célébration de l’an II de l’insurrection populaire. Pour eux, cette célébration a été faite dans une « confusion » et des « tentatives de récupération » par certains partis politiques et OSC. Sur ce point, le groupe a salué le président du Faso pour son discours rassembleur et le maire de Ouagadougou pour avoir honoré les insurgés en leur offrant une rue et une place. Il était aussi question pour le nouveau OSC de refaire surface sur la situation qui prévaut au sein des formations politiques notamment la coalition des forces démocratiques pour le vrai changement (CFDC) et la coalition pour la démocratie et la réconciliation (CODER).

Tout en saluant l’initiative, il déplore cependant les propos contenus dans la première déclaration de CODER et estime que ces discours tend a « marcher sur les cadavres de nos martyrs ». Pour eux, « sans une vérité et justice, nous ne pourront jamais aller à la réconciliation nationale ».

Sécurité et enquête parlementaire

Le GRD/République a félicité les agents des forces de défenses et de sécurité pour leur effort pour le maintien de la sécurité surtout lors des évènements récents. Il a aussi fait une mention spéciale au parlement Burkinabè qui par ses actions (enquête) sur le terrain a arrivé à identifier des anomalies dans l’attribution des parcelles. Abdoul Azize et ses amis les invitent à continuer l’enquête.

S’agissant des OSC notamment certaines qui lèvent la voix pour demander la levée de l’immunité parlementaire du président de l’assemblée Nationale et ou la dissolution du gouvernement, le groupe estime qu’ils doivent rester dans leur rôle. « Nous interpellons seulement les OSC à rester dans leur rôle. Chaque OSC à un objectif, qu’il reste dans son objectif » dixit Kouda Patrice dans sa déclaration.

En rappel, le groupe de réflexion démocratique/République (GRD/République) selon ses responsables est un groupe qui s’inscrit dans la logique d’une OSC dont l’objectif est d’apporter sa contribution aux différents débats et aux reformes politiques, économiques et sociale.




écrit par Sekou Ouédraogo
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF